Page 1 sur 1

THUIN (Belgique) - Scène sur Sambre le 29/08/2015

MessagePosté: Sam 08 Aoû 2015 7:52
de Ato
Les Wampas en concert à Thuin (Belgique) le samedi 29 août 2015

Dans le cadre du festival Scène sur Sambre ("le festival des barges")

Visuel-ScenesurSambre-2015HD.jpg


A l'abbaye d’Aulne, Rue Vandervelde – 6534 GOZEE (THUIN).

Heure de passage : 19h30 / 20h30

Plus d'infos : http://www.070.be/scenesursambre/

Organisez vous en covoiturage et donnez vos impressions sur le concert !

Re: THUIN (Belgique) - Scène sur Sambre le 29/08/2015

MessagePosté: Dim 30 Aoû 2015 11:37
de Ato
20150829.jpg


20150829_2.jpg
© Sophie Delapierre

20150829_3.jpg
© Sophie Delapierre

Re: THUIN (Belgique) - Scène sur Sambre le 29/08/2015

MessagePosté: Mar 08 Sep 2015 9:09
de Ato
Retour aux choses sérieuses en compagnie des Wampas. Didier Chappedelaine en est le leader. Cet ex-électricien à la RATP se consacre au chant et à la guitare. Des grattes que se réservent également Tony Truant et Eric Starczan. Le line up est complété par le bassiste Jean-Michel Lejoux et le drummer Nicolas Schauer. Intitulé « Les Wampas Font La Gueule », leur dernier elpee est paru en 2014.

Tiens, le combo semble bien plus en forme que 2 mois plus tôt, dans le cadre du La Semo, à Enghien. Le concert débute par « Comme Un Punk En Hiver ». Le son est correct, sans plus. Ce qui n’est déjà pas mal pour cet ensemble hexagonal. Mais leur prestation ‘live’ libère une énergie phénoménale. Didier est une véritable bête de scène. Pas besoin de piles ‘Duracell’, il est partout : à gauche, à droite, près des barrières, sur les baffles et surtout dans la foule. Manifestement, il va à la rencontre de son auditoire. S’il disposait d’un micro sans fil, sûr qu’il irait rejoindre les spectateurs au bout du site. Quand il chante « C'est l'amour », il s'époumone pour mettre l’ambiance ; mais le public est toujours aussi mollasson. Hormis les premiers rangs, quand même. Normal, puisqu’il s’agit des aficionados. Caractérisé par son rythme endiablé, « Manu Chao » est aussi excitant. Et miracle, les spectateurs commencent à réagir. Heureusement, il était temps. Il aborde une chanson consacrée à la ville de Charleroi. Le show est loufoque, décalé et même imprévisible. La musique campe un cocktail de punk et de rock'n'roll. Et les lyrics sont interprétés dans sa langue natale. Pari gagné pour les Wampas ; mais que l’accouchement au sein de l’auditoire a été douloureux…


http://musiczine.lavenir.net/fr/festiva ... i-29-ao-t/