Page 1 sur 1

WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 2017)

MessagePosté: Ven 20 Jan 2017 13:33
de Favinet
Image

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Mar 31 Jan 2017 15:25
de pete
Par contre H.M. a bien vieilli...!

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Lun 06 Fév 2017 22:01
de getbaque
Comme ça ,après 3 jours ,de loin le meilleur album depuis never trust

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Sam 18 Fév 2017 23:33
de Je m'aimerai toujours
Contrairement à ce qu'en pense H.M. "Même les plus grands ont des moments de faiblesse" ne tombe pas à plat chez moi !
Et en ce qui me concerne, j'aime bien "Sans aucun remords". Les paroles sont private joke mais les fans des Wampas les comprennent :frime:

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Dim 19 Fév 2017 14:39
de MKS
On n’entame pas une nouvelle galette des WAMPAS sans une foule de sensations étranges, mais pas tant que ça… Ca fait plusieurs paires de fois, depuis de plus en plus d’années, alors la nostalgie des morceaux ou albums précédant, on connait, on maitrise, on n’y cède pas, jamais !
Ca sonne pas comme la Mustang de Marc Police ! Sur Chaud Sale et Humide, tout était dit. Il manque les harmonies de Phil et sa Gretsch !! Je reste un nostalgique de l’immense Never trust a guy…
Il suffit d’une écoute pour comprendre combien la donne est nouvelle.
Avec la seconde confrontation, on confirme notre premier sentiment, rien n’est plus vraiment pareil, mais DW garde les même recettes, les même impostures diront certains, mais DW n’a jamais triché, racontant sans vergogne sa faculté un compléter quelques titres en se rendant au studio en Métro !
Avec « Sans aucun remords », DW confie avoir toujours chanté des conneries, la messe est dite, c’est son coté Punk, il fait ce qu’il veut, on aime ou on n’aime pas, la tête des charts n’est pas l’ambition, ici on fait du Rock. Croisant Iggy dans le superbe GIMME DANGER (Merci JJ), on apprend combien avec ses potes STOOGES, ils ne savaient faire autre chose que leur Rock made in Detroit. Invités à Londres par David Bowie pour des collaborations, ils sont rapidement virés faute de faculté d’adaptation, on ne change pas une équipe qui gagne…
Mais revenons au Fesses des Belges, puisque c’est le morceau qui emporte mon adhésion à l’instant. Riche, mélodieux et marrant, il me rappelle les Apprentis charcutiers, et c’est moins un sacrilège qu’une très belle chanson. On écoute un nouvel album des WAMPAS avec un plaisir certain et tout ceci sera paroxisé, n’en doutons pas, sur scène !
Le rock c’est tout à fond, cette semaine, du coté de chez moi, à Creil, Argenteuil et Guyancourt !!!
Kiss
mks

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Dim 19 Fév 2017 21:39
de Le Mr Gourdin
Bonsoir à tous :merci: !

Je rejoins à 80% kopin MKS.

De mon côté, j'avais été refroidi par deux des trois morceaux mis en ligne par le groupe avant la parution de l'album (sauf "Patricia" mais là c'est de l'intime).

Ca me rappelle l'après Marc Police et l'arrivée de Phil...

Donc période de reprise, écouter la galette sachant que...

Bon, je pratique plusieurs types d'écoute, l'attentive style studio, la bordelique tout en surfant sur le net, et la meilleure, le casque sur la tête, comme si je me délectais d'XTC ;-) . Cette dernière m'a convaincu : bon album des Wampas, on va pas les changer et Effelllo réussit brillamment son entrée et est digne de ses prédécesseurs !

Pourtant, bouche à oreille aidant, j'étais parti sur "ça y est c'est la fin des Wampas blabla".

Et bien NON !!! "nouvelle donne" comme dirait pépé MKS. Et d'écoute en écoute j'ai trouvé cet album "bien", "bon", "j'aime". Je les suis depuis plus trois décennies et à chaque fois il faut s'adapter à la nouveauté (Les Wampas ce n'est pas Status Quo ).

Dans Evangelisti il y a des "pépites" et du "wampas normal" ; j'aime bien les choeurs, les Fesses des Belges et le reste (sauf Baby... Mais là. Bref).

Ecouter attentivement un album des Wampas c'est une chose, mais les voir jouer ces titres en live est une autre...

Vivement le 18 mars, seule date où je les verrais, santé oblige (j'aurai aimé avoir ma santé d'il y a deux ans, et les revenus aussi ::d pour mieux les suivre !)

Voilà je vais pas lister et noter les titres, j'en ai rien à foutre, tout est dans l'émotion, mais cet EVANGELISTI me plaît.

Kiss à TOUS :like:

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Ven 24 Fév 2017 13:31
de MKS
On avait écouté EVANGELISTI avec notre enthousiasme pour les nouvelles créations, en particulier lorsqu’il s’agit des WAMPAS. En rejoignant, hier soir, la Picardie et la géniale Grange à Musique de Creil, on s’apprêtait à vibrer sur la déclinaison live des morceaux… DW et sa bande n’ont pas lésiné, produisant bruyamment et énergiquement un set comme ils savent faire : un savoureux mélange de vieilleries bien rodées saupoudré de nouveautés à rôder celles-ci ! Et coté public, on a transpiré, chanté, dansé, chancelé et hydraté tout ça à la Pils. Une courte nuit après, on se rend compte du bonheur vécu, mais de la difficulté à analyser un tel bordel. Je me souviens d’avoir particulièrement vibré sur RISING, confirmé ma sensibilité aux Fesses des Belges et apprécié JUSTIN. DW a malmené les Picards (qui voteraient systématiquement FN…) mais entonné 1003 et son blizzard du cru, un morceau difficile à faire vivre sur scène selon moi.
Bref, définitivement les WAMPAS restent tout à fond, je fais de même, nouvelle dose de gros son samedi à Guyancourt !!!
Kiss
mks

PS : salut vieux vétéran et punk...
Suis comme toi, j’aime définitivement les Fesses des Belges, même si DW dit que c'est à cause du coté "comique troupier" du morceau...
Kiss

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Dim 26 Fév 2017 19:43
de MKS
Après la Picardie et Creil et son électorat FN selon DW... c’est à la Batterie, à Guyancourt, qu’on rejoint les WAMPAS. L’endroit abrite du bourgeois souvent soutien aux François (B, H, F…), ce coup-ci ce sont les engagés du solide CACHEMIRE qui le disent… Un groupe qui dénonce, pour cette première partie, qui n’hésite pas à lancer en hymne la lettre d’excuse du dorénavant célèbre Jérome C, franco suisse du contournement d’imposition. En introduction donc, du rock français qui ne fait pas pâle figure, mieux que ça, DW les rejoint en clôture de set pour un bien déjanté Banana Split à faire crouler Lio dans un fauteuil roulant !
Attention, mon propos n’attaque aucunement les vieux, ils sont nombreux en cette soirée, venus entretenir l’acouphène et aérer le T-shirt traité à l’antimite.
Mais revenons à nos yéyés punks préférés, en grande forme encore une fois, moins bordelique en cette nouvelle mouture, mais constant dans le déploiement énergique des anciens comme des nouveaux refrains. On accroche définitivement aux nouvelles mélodies, je garde aussi les Fesses des Belges en réussite totale, ses arrangements sont adaptés au live autant que 1003 est ennuyeux. Mais chaque concert est un tout et celui là nous comblait. Ajoutons que DW reste un soutien permanent à la relève, après l’admission réussie d’Effelo dans le groupe, c’est le beau et talentueux Laurent Humbert des DEAD BOOBS qu’il invitait sur scène pour claquer quelques riffs endiablés. Du bonheur et de l’amitié intergénérationnelle, elle est pas belle la vie ???
Kiss
mks

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Lun 27 Fév 2017 0:03
de MadameMime
MKS a écrit:On avait écouté EVANGELISTI avec notre enthousiasme pour les nouvelles créations, en particulier lorsqu’il s’agit des WAMPAS. En rejoignant, hier soir, la Picardie et la géniale Grange à Musique de Creil, on s’apprêtait à vibrer sur la déclinaison live des morceaux… DW et sa bande n’ont pas lésiné, produisant bruyamment et énergiquement un set comme ils savent faire : un savoureux mélange de vieilleries bien rodées saupoudré de nouveautés à rôder celles-ci ! Et coté public, on a transpiré, chanté, dansé, chancelé et hydraté tout ça à la Pils. Une courte nuit après, on se rend compte du bonheur vécu, mais de la difficulté à analyser un tel bordel. Je me souviens d’avoir particulièrement vibré sur RISING, confirmé ma sensibilité aux Fesses des Belges et apprécié JUSTIN. DW a malmené les Picards (qui voteraient systématiquement FN…) mais entonné 1003 et son blizzard du cru, un morceau difficile à faire vivre sur scène selon moi.
Bref, définitivement les WAMPAS restent tout à fond, je fais de même, nouvelle dose de gros son samedi à Guyancourt !!!
Kiss
mks

PS : salut vieux vétéran et punk...
Suis comme toi, j’aime définitivement les Fesses des Belges, même si DW dit que c'est à cause du coté "comique troupier" du morceau...
Kiss


Pareil, j'ai passé un super moment à Creil, à domicile, et ta charmante compagnie y a contribué. ;-)
Un seul regret, que les Wampas ne joue pas l'hyper efficace "Baby Suce Ma Roue" qui est aussi surprenant (jamais, je crois, d'allusion sexuelle) que parfaitement intriqué dans la discographie. Bref ce que j'attend des Wampas : être surprise tout en retrouvant la famille.
J'ai même failli faire un panneau pour demander le titre ! :]

Re: WAMPAS, "Evangelisti" : chronique ("Rock Folk", fév. 201

MessagePosté: Lun 27 Fév 2017 13:11
de Le Mr Gourdin
MKS a écrit:PS : salut vieux vétéran et punk...
Suis comme toi, j’aime définitivement les Fesses des Belges, même si DW dit que c'est à cause du coté "comique troupier" du morceau...
Kiss


Kiss vieux crabe, :merci: !

Je tiens à signaler que j'ai d'excellents retours de part et d'autre, de fans qui doutaient de la valeur de cet opus... :like:

Kiss et love à TOUS amour: !!!

(et c'est vrai que les Fesses des Belges.... :like: )