PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2016

Pour discuter de ce que vous voulez sur les Wampas ...

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Mer 02 Sep 2015 11:58

Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Ven 09 Oct 2015 23:08

Image


http://www.youtube.com/watch?v=WraEKC5UNQc


"DE L'AMOUR" :

JOHNNY HALLYDAY sort la chanson la plus “surprenante” qu'il ait faite depuis trois ou quatre décennies car très rockabilly, rock'n'roll “puriste”. Et en français. Il s'est passé un truc, c'est pas possible. JOHNNY studio SURPREND enfin ! :) Joie ! :)

JH va redevenir le rocker que tout le monde sans exception va aimer, même les rockers les plus anti JH  Ils ont changé de directeur artistique chez Warner ou quoi ? Incroyable

Un super rockabilly en français. Le truc que l'on pensait qui n'arriverait jamais. Et ça y est, ça arrive ! Inimaginable. C'est génial

F. G.
(9 octobre 2015, 23h)


Titre mis en ligne ce soir

Nouvel album surprise à paraître le 13 novembre.
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Ven 13 Nov 2015 15:12

Image


“DE L’AMOUR” de JOHNNY HALLYDAY est un gros choc artistique. C’est l’équivalent d’un “JAMAIS SEUL“ réussi, c’est-à-dire sans chansons inutiles (à la “Jade dort”, “England”, “Ces deux-là”, “Elle a mis de l’eau”), ni textes débiles (“Paul et Mick”). C’est l’alter ego du CD “RIVERS” (2014) de DICK RIVERS.

Il y a donc “Les rocks les plus terribles“ en 1964 et cet album “De l’amour” (2015). Oui, quelque part, en effet, on peut jeter (ou revendre chez Guibert Jeunes) tous les autres albums studio de Johnny Hallyday et ne garder que ceux-là, avec “La génération perdue” (1966), “Rivière… ouvre ton lit” (1969), “Flagrant délit” (1970).

“De l’amour”, c’est l’opposé total des albums “La peur”, “Pas facile”, “En pièces détachées“, “Quelque part… un aigle“, “Ça ne change pas un homme”, “Tant pis… c’est la vie”, “Hollywood”, “Solitudes à deux”, “Derrière l’amour”, “Ce que je sais”, “À la vie à la mort”, “Ma vérité”, “Ça ne finira jamais”, “Cadillac”, “L’attente”, même “Sang pour sang” ou “Gang” ou “Rock’n’roll attitude”.

Le titre “De l'amour” est l'une des deux (ou trois) chansons “rapides”. Tout l'album est dans cet état d'esprit artistique mais dans un tempo plus lent, tout aussi sincère et épuré.

Les autres titres ne sont donc pas faits pour danser de façon endiablée chez Al dans la série “Happy Days”. Mais il y a une vraie même cohésion, un truc un peu de dingues tellement c'est incroyable qu'il fasse un album comme ça. C'est comme si JH faisait un gros bras d'honneur aux hit parades et au showbiz.

(plus d’impressions détaillées prochainement)

F. G.
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Jeu 19 Nov 2015 20:54

1°) Chronique de l'album "DE L'AMOUR" par OLIVIER CACHIN :

http://www.rfimusique.com/actu-musique/ ... yday-amour


Image


2°) Chronique de l'album "DE L'AMOUR" par JEAN-WILLIAM THOURY :


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Ven 20 Nov 2015 21:56

L'album "De l'amour" de Johnny Hallyday

par Philippe Manœuvre ("La Terre promise")

& Olivier Cachin :

http://www.youtube.com/watch?v=wIPLFDpH0uc

Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Lun 23 Nov 2015 12:26

Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Sam 28 Nov 2015 2:08

21h à 23h30 : le concert de l'année, ce spectacle "Rester vivant", direct tellement c'était... waw, époustouflant et hyper rock'n'roll musicalement. Pourtant vu une quasi-trentaine de fois, le JH, depuis 1996 : à chaque fois, il arrive à surprendre, à se renouveler. J'étais "soufflé" après chaque morceau tellement c'était géant, insurpassable. Gros choc que ce spectacle super bien équilibré, quasi-idéal "best of" de ses 55 ans de carrière. Beaucoup plus de détails dans une page spéciale en décembre. (Et ce concert du 27/11 n'est que la première de quatre étapes, for me, at Bercy  ;)  )
F. G.

(00h35, sam'di 28 nov')

N.B. : en tout cas, voilà, dans son groupe, il faut le dire et le redire, il y a cinq CHRISTOPHE MAE Men 2013/2014 du show manonegrawilsonpickettesque "JE VEUX DU BONHEUR" : deux choristes et trois cuivres.

Image

"Ô Carole" ("Les rocks les plus terribles")

live le 27 novembre 2015 à Bercy :
http://www.youtube.com/watch?v=gvKCkWmfVRQ


Image



Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Lun 30 Nov 2015 15:57

Image


Concert du dimanche 29 novembre 2015

à Bercy/AccorHotels Arena (Paris)

146 mn :


http://www.youtube.com/watch?v=X8FDrX5OcLY


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Lun 07 Déc 2015 20:10



JOHNNY HALLYDAY

présente PHILIPPE ALMOSNINO

sur la scène de Bercy

(29 novembre 2015) :


http://www.youtube.com/watch?v=nU4STKcj2nM


Image


Une vingtaine de titres audio du 29/11/2015 à Bercy
sont en audio aussi séparément sur YouTube :

"Rester vivant",
"O Carole",
"Noir c'est noir",
"J'ai pleuré sur ma guitare",
"Au café de l'avenir",
"Oh ! Ma jolie Sarah",
"Gabrielle",
"De l'amour",
"La fille de l'été dernier",
"Mystery Train",
"Blue Suede Shoes",
"I Want To Take You Higher/Dance To The Music",
"Fils de personne",
"Mon coeur qui bat",
"Le pénitencier",
"L'idole des jeunes",
"Nadine",
"Un dimanche de janvier",
"Je suis victime de l'amour",
"La musique que j'aime".
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Jeu 17 Déc 2015 18:50

"Rock Folk", six pages par Manoeuvre.

Ouf de soulagement : c'est pas des demeurés dans leurs propos, les deux qui sont interviewés.


Image


Extrait :


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Ven 18 Déc 2015 12:00

PHILIPPE MANOEUVRE :

Image


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Lun 28 Déc 2015 23:21

Image


Nouvelle page spéciale

« Compte rendu détaillé du concert “MUTANT LOVE” (pour NIKOLA ACIN)

de YAROL POUPAUD & THE HELLBOYS & PHILIPPE ALMOSNINO

le 22 décembre 2015 au BUS PALLADIUM (Paris)  »


sur ce lien :

http://heartbreakhotelthehellboysnikola ... ndu-.-.htm


•••••••••••••••••••••••••••••••••••



Image


YAROL POUPAUD

& THE HELLBOYS

& PHILIPPE ALMOSNINO

Mardi 22 décembre 2015 au Bus Palladium (Paris),


Dans le cadre du concert “Rock’n’roll Tuesday” organisé par Philippe Manœuvre,
sa fille Manon et le journal Rock&Folk :


« Soirée très très spéciale : Nikola Acin n’est pas parmi nous ce soir. Il a eu un empêchement. Mais il est dans nos cœurs. On joue et chante pour lui. »
© Yarol Poupaud (1), sur scène avant la première chanson.

« Okaayy ! Vous êtes contents, vous avez du rock’n’roll ? Wohoouuuh ! Bon, au départ de tout ça
(avant fin 2004 et l’arrivée des Naast, Brats, Plastiscines, Shades, Second Sex, etc., ND FG), il y avait les Hellboys. Il faut bien le reconnaître, c’était le dernier groupe français de rock pendant des années. Avec Yarol qui jouait à l’époque de l’orgue et du piano, si je me souviens bien. Tout le groupe est là, les membres originaux. On dédie ce concert à Nikola Acin. Voici les Hellboys ! »
© Philippe Manœuvre

22 décembre, de 23h20 à minuit, les Hellboys rejouent ensemble. Comme un gros cadeau de Noël qu’ils offrent au public venu les voir. Adanowsky (basse), Christophe Lagarde (guitare) et Ghani “Abdul” (2) El Hindi réunis sur scène, sept ans et six mois après le “Nikola Acin Tribute” au Gibus (27 juin 2008). Sept ans et sept mois après l’ultime prestation scénique du chanteur-guitariste Nikola Acin au sein de son groupe The Hellboys (9 mai 2008, Gibus).

Ils sont entourés de Yarol Poupaud et Philippe Almosnino. Deux (des trois) guitaristes émérites de la tournée “Rester vivant” de Johnny Hallyday. Un nouveau JH Show incroyable, deux heures trente de rock roll et de rhythm’n’blues. Compte rendu des concerts des 27 & 29 novembre 2015 à Bercy en ligne début janvier sur ce même site.

Six-cordes en chef au sein des Wampas de 1992 à avril dernier, Almosnino est un as du son surf rock’n’roll tendance Vincent Palmer (Bijou). Chez Johnny Hallyday live, « Phil Almos » (comme le présente Le Rocker Le Plus Terrible au public à chacun de ses concerts) joue aussi country, pedal steel tranquillos, dobro. Mais pas ce soir pour le répertoire Hellboys, qui ne s’y prête pas, hormis quelques sonorités sur la ballade “Zero Hour”. Il était aussi un camarade régulier de sorties de Nikola (soirées, concerts) en tant que spectateurs.

The Hellboys au Bus Palladium : une fantastique et vibrante prestation de quarante minutes. Pleine d’adrénaline, d’émotions électriques, tout en guitares. Trois guitaristes sur scène, comme chez Johnny, ça l’effectue.

Ça démarre à toute berzingue avec “Mutant Love”, morceau qui ouvrait les prestations scéniques du groupe. Les deux premiers couplets chantés par Adanowsky, le suivant par Yarol, avec Christophe aux chœurs du refrain (« She gave me mutant love! / She gave me mutant love! »). Dès cette chanson, la magie des retrouvailles, l’intensité du rock roll joué par les Hommes en chemises (faux) léopard, la ferveur sont là.

Les Hellboys ont toujours le feu sacré lorsqu’ils jouent ensemble, pile poil pareil qu’avant. Un son chromé, bourré de guitares électriques maîtrisées et acérées, dignes de l’album supersonique “Mutant Love” (2006, Bonus Tracks Records).

En plus, physiquement, les gars sont restés les mêmes (Adanowsky arbore en prime un beau chapeau), comme sur les photos d’époque. Ils sont liés à jamais par un très bon état d’esprit commun : camaraderie, joie de jouer de la musique électrique, foudroyante douleur partagée ensemble lors du départ de leur frère d’armes Nikola, foi inaltérable dans le rock roll, etc.

Toutes les personnes qui ont vécu l’épopée “Rock’n’roll Friday”, qui ont connu (ou juste vu sur scène) Nikola Acin, savent que ce moment musical, là, tout de suite, est super fort à vivre. Que ce soit dans le public (Caroline de Maigret, Gustave et Clod Naast, Christian Eudeline, Géant Vert, Manoeuvre père et fille, le caméraman Thomas Boujut, etc.) ou sur scène : Niki Demiller & les Brats, Second Sex, Parisians, qui ont joué ce soir avant les Hellboys (ainsi que Benjamin Kerber des Shades, alias DJ Fanfaron).

Deuxième morceau : “King of the Mambo”, entre Mano Negra, The Clash et probablement les groupes anglais de ska noir & blanc du début des années 1980. Yarol au chant. « I’m a bronco, I’m a wild man / I’m the king of the mambo sound / (…) I’m an international gypsy / The original rude boy / A play-boy and a gambler » : un bel autoportrait gouailleur, sans se prendre au sérieux, de Nikola Acin.

Entre déhanchements ska mid tempo (donc pas à la “tiguilup tiguilup” rapidos et c’est très bien comme ça) et guitares funk rugueuses solides. « Ah, c’est dingue de faire ça, ah ah ah ! », dit Yarol juste après. Rigolard, heureux, prenant son pied de rejouer ces morceaux écrits et composés par mister Acin.

Moment calme et recueilli avec la ballade noctambule “Zero Hour”, dans une atmosphère proche de Heartbreak Hotel (le duo country rock’n’roll électroacoustique fondé par Nikola & Yarol). Là où Nikola la chantait d’une voix plutôt “basse”, Yarol choisit de l’interpréter en élevant la sienne.

Chanteur des Alligators, de Pow Wow, accompagné par les Stevensons de 2010 à 2014 (et actuellement en trio nouvelle formule), Alain Chennevière n’est pas présent à Paris ce 22 décembre. S’il avait été dans la capitale, cet ami d’Acin aurait été l’interprète idéal du “Brand New Cadillac” revisité par les Hellboys. Il y aurait mis son insurpassable style vocal doo wop’n’roll wolly bully et son érudition (non tapageuse) rockabilly.

À la place, on a droit à Hugo Prostitutes. Il aborde ce titre d’une toute autre manière vocale, juvénile, à la punk et façon voix témoin. Sur cette version-là, c’est uniquement la musique live, terrible, des Hellboys qui retient l’ouïe et l’attention.

Le groupe déroule volontairement l’intro puis tout le morceau à la manière de The Clash 1979 (album “London Calling”), au lieu de le faire à la façon originelle des Play-Boys 1959 de Vince Taylor. Ils le font en guise de clin d’œil à Nikola Acin, fan absolu du gang 1977/1982 de Joe Strummer & Mick Jones.

« Les Hellboys, ce n’était pas que du punk rock, c’était aussi… du disco. Eh ouais ! Et c’est de sa faute »,
balance Yarol. Facétieux, il pointe son doigt vers Adanowsky — devenu d’ailleurs sous ce nom une superstar en Amérique du Sud, même si les Français continuent de l’ignorer. Et c’est parti pour, association (de jeu) de mots, “Disconnected” (« Disco » + « connected »). La version studio s’inspire du son de basse de Paul Simonon (The Clash) dans “The Magnificent Seven” et du phrasé rap de Joe Strummer dans ce même titre.

En live ce soir, c’est aussi le cas. Sauf que ce titre prend des allures expérimentales reggae dub au moment où Yarol se lance dans le solo central de guitare, s’agenouillant au fur et à mesure. Exactement dans l’esprit et le son précis de l’instrumental “La bête humaine (partie 2)”. Ce dernier se trouve à la fin du CD “Mutant Love”, après la plage “Gates of Graceland” (sous forme de bonus caché).

Yarol : « Maintenant, il est temps pour nous d’appeler Nicolas Ullmann ! Il va vous expliquer pourquoi il est là. »
Nicolas Ullmann (peignoir puis slip tous deux léopard) : « Ça va les Hellboys ? Les Hellboys, c’est un peu comme les rude boys. “Rude Boy” (le film), les Clash, un des groupes préférés de Acin. Ça veut dire qu’il faut être rude, infernal, garnement. Il faut danser, se laisser aller, crier. Il faut convoquer le Acin ! Faites-vous plaisir sur cette chanson et faites n’importe quoi ! »

Surgit la guitare de Christophe Lagarde pour l’intro de “Burn It Down”. Comme au “Nikola Acin Tribute”, le showman Ullmann interprète en y allant franco cette super bombe rock’n’roll imparable, puissante, carrée. Un titre qui a toujours été l’un des moments de bravoure des gigs Hellboys.

Après ce “Burn It Down” chaud comme la braise, l’apogée arrive avec “Besoin de rien”, hymne des Hellboys touchant au mystique. Et qui montre à quel point le rock était, à juste titre, fondamental pour Nikola Acin. « (…) Pour la cause la plus sacrée / Je suis prêt à me damner / Pour le châtiment divin / Prêt à être condamné / Je suis fidèle à ma foi / Pour les cent prochaines années. (…) »

Chacun sur scène (Christophe, Yarol, Ghani, Adan’, Philippe) donne tout ce qu’il a. Côté public, pareil, on profite : ce sont les dix dernières minutes où l’on peut revoir les Hellboys ensemble, sur scène. Pour une période indéterminée. « Rendez-vous dans dix ans au Bus Palladium, ah ah ! », annonce Yarol, relax, connivence totale. Hey, d’accord ! Ou même largement avant.

Toujours sur “Besoin de rien”, les anciens (façon de parler, 25 ans à tout casser) des concerts “Rock&roll Friday” pogotent, montent sur scène. Gustave Naast se déchaîne comme un dingo dans la danse. Il se fait aussi porter quelques instants par des spectateurs.

« Pourquoi on s’arrête, c’est quoi ce bordel ?! “Je n’ai plus besoin de rien (bis) / Je ne veux plus savoir combien” (etc.) » : en enthousiaste chef de meute, Yarol fait prolonger le titre pour une durée totale d’une dizaine de minutes. Sans que la tension ne retombe, au contraire.

Superbe final électrisant d’un concert aussi excitant et fort en émotions, même si c’est d’une autre façon, que les shows “Rester vivant” de Johnny Hallyday à Bercy.

« Toute cette soirée, on n’aurait jamais pu la faire sans Nikola Acin à qui on pense très fort. Et qui est avec nous ce soir. Il est là, on le sent, ON LE SENT !! » (© Yarol Poupaud, juste avant “Besoin de rien”)

François Guibert
,
spectateur des concerts des Hellboys & Heartbreak Hotel,
lecteur des articles de Nikola Acin parus de 1995 à 2008 dans “Rock&Folk”.

(27 décembre 2015)

(1) : de 2005 à 2008, Yarol et Nikola ont aussi donné plusieurs concerts sous le nom Heartbreak Hotel. Un palpitant album (CD/DVD), “Snake Eyes” (2009), témoigne de l’alchimie qui se dégageait de ce tandem, sur scène — et en dehors.

Imaginons Nikola Acin toujours de ce monde terrestre. Il aurait rédigé de supers articles, reportages, interviews à propos des concerts 2012/2015 de Johnny Hallyday featuring Yarol Poupaud (et Almosnino depuis cette année). Parmi des dizaines de sujets musicaux possibles sur lesquels écrire.

Depuis 2008, il laisse un grand vide dans la presse rock. Egalement en tant que chanteur des Hellboys et de Heartbreak Hotel. Heureusement, les albums chefs-d’œuvre “Mutant Love” et “Snake Eyes”, écoutés des milliers de fois, seront toujours là. Fiers, créatifs et aussi passionnants à écouter en 2015/2016 que lors de leur parution. Enfin, il est évident que Nikola Acin manque énormément à celles et ceux qui le côtoyaient aussi en dehors de la scène (notamment toutes les personnes précitées).

(2) : c’était toujours avec ce prénom que Nikola Acin présentait sur scène ce batteur.


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Jeu 07 Jan 2016 13:57


A propos de l'avis du dessinateur SINÉ concernant JOHNNY HALLYDAY ("Un dimanche de janvier") le 10 janvier 2016 à venir,
place de la République à Paris :

C'est Siné le réactionnaire. Qui, de plus, sauf erreur, n'a jamais semblé être un fan de rock roll. La chanson "Un dimanche de janvier" est tout en subtilité — comme d'ailleurs un maximum de chansons de JH, y compris les rocks et les titres rapides.

Dans le même style, il y a eu aussi Charline Vanhoenacker, chroniqueuse à gros sabots, censée être drôle et faire rire, ce matin sur France Inter vers 7h57.

Ce n'est pas parce qu'il a plus de 80 ans, qu'il a écrit dans "Charlie Hebdo" (puis son propre magazine) qu'il faut dire amen, se prosterner, être d'accord avec la vision de SINÉ.

C'est pas lui qui a raison sur ce coup-là (et sur plein d'autres choses, notamment ses chroniques réac' hebdomadaires mi-dessinées mi-écrites quand il écrivait dans "Charlie" dans les 90s). Il a tout faux. Dans cette histoire, c'est lui le vieux con. "Les Inrocks" & co reprennent sans discernement son point de vue.

Il a beau avoir dessiné le logo des Chats Sauvages, il ne donne pas et n'a jamais donné l'impression d'avoir aimé le rock roll.

François Guibert
(7 janvier 2016)

"Un dimanche de janvier" le dimanche 29 novembre 2015 à Bercy :
http://www.youtube.com/watch?v=tZ-k7V9wMYs


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Sam 09 Jan 2016 12:59

Il y a plein de gars du rock, du punk, qui aiment SINÉ. Mais il faut se dire une chose : ce gars-là déteste le rock'n'roll, façon Henri Salvador. C'est un gars élevé au jazz, voilà, c'est comme ça, c'est de sa génération. Mais il n'aime pas du tout le rock roll et donc la musique que ces mêmes rockers aiment. C'est pas parce qu'on se prétend anarchiste ou contre le pouvoir qu'on est forcément à mettre sur un piédestal.
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Dim 10 Jan 2016 12:28

PHILIPPE ALMOSNINO, place de la République, 10 janvier.


Image



Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede Ato le Dim 10 Jan 2016 19:37

https://www.facebook.com/franceinter/vi ... 976107023/

Encore un détracteur de notre plus grand rockeur national. :evil:
Avatar de l’utilisateur
Ato
 
Inscription: Mer 16 Oct 2002 7:21
Localisation: Lorient

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Lun 11 Jan 2016 23:14

Les blaireaux comme THOMAS VANDENBERGHE et CHARLINE VANHOENACKER sur FRANCE INTER qui ne connaissent pas les origines du rock'n'roll en France et l'apport en 2015/2016 de JOHNNY HALLYDAY à cette musique.

Les chroniqueurs et chroniqueuses de radio (ou de télé), quand ils disent des conneries et qu'ils n'y connaissent rien sur les sujets dont ils parlent (en l'occurrence, le gars qui a amené le rock'n'roll en France, JOHNNY HALLYDAY), qu'ils la ferment. En plus, tout ça pour faire de l'humour complètement débile, décérébrée et pas drôle. Les CHARLINE VANHOENACKER & THOMAS VANDENBERGHE précités de France Inter, ce style-là.

François Guibert
11 janvier 2016, 22h14



Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Dim 17 Jan 2016 15:32

BAYON dans "Libération"

(samedi 16 janvier 2016) :




Image
Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Lun 18 Jan 2016 13:53

Image


Nouvelle page inédite

« Compte rendu détaillé des concerts

“RESTER VIVANT” & “DE L'AMOUR”

de JOHNNY HALLYDAY les 27 & 29 novembre 2015

à BERCY ACCORHOTELS ARENA (Paris) »

en ligne sur ce lien (à copier-coller) :
http://heartbreakhotelthehellboysnikola ... ndu-.-.htm


Image


••••


Image
Image


JOHNNY HALLYDAY
Concerts “Rester Vivant” & “De l’amour”

Vendredi 27 novembre
& dimanche 29 novembre 2015
à l’AccorHotels Arena/Bercy (Paris) :


“Rester vivant” : spectacle dynamite et époustouflant, à la fois géant et intimiste. Deux heures trente d’un concert de pur rock’n’roll et de rhyth’m’nblues authentique. Johnny Hallyday retrouve la fougue, l’intensité, la dinguerie et l’énergie rock’n’roll de son album studio “Johnny, reviens ! — Les rocks les plus terribles” (1964). Et de son groupe d’alors, Joey & The Showmen (avec Joey Greco et Bobbie Clarke).

C’était le cas sur la précédente tournée : au Stade de France (15, 16 & 17 juin 2012), dans ce même Bercy (uniquement le soir magique du 16 juin 2013), au Trianon (15 décembre 2013). Avec déjà Yarol Poupaud en tant que directeur musical.

Sauf que là, le nouveau groupe (remanié) est encore plus puissant. Et grande joie, il y a désormais beaucoup moins de chansons lentes qu’à Bercy 2013.

En prime, quand il y a des ballades, ce sont des choix judicieux. Comme “J’ai pleuré sur ma guitare” (1974), cainetwouy music à la française. Avec un texte de Michel Mallory qui, pour une fois, évite la balourdise.

“L’idole des jeunes”, sublime relecture sobre et, ce n’est pas contradictoire, adulte. “Seul”, vibrante et déchirante interprétation.

À part une version toute molle de “Quelque chose de Tennessee” (en même temps, difficile d’en faire un dingoboogie), tout est réussi dans ce spectacle. Mise en scène, lumières, enchaînements entre les morceaux.

Et surtout, au-delà de l’impressionnante technique visuelle, l’interprétation (par le groupe et par Le Chanteur) des vingt-huit morceaux joués captive : hyper rock roll. Et raffinée. Y compris quand l’électricité sur scène est à fond les ballons.

Pour ce spectacle, à moins d’être blasé ou de mauvaise foi, on ne peut quasiment rien reprocher à Johnny Hallyday et son gang soudé. Un vrai groupe de rock, aussi phénoménal qu’inspiré et concentré.

Tous les musiciens et choristes vivent à fond l’instant présent, donnant tout ce qu’ils ont. Ils ont la même énergie au rythme et au blues, entre Mano Negra et Wilson Pickett, de la formation 2013/2014 “Je veux du bonheur” de Christophe Maé.

Stefan & Rycko Filey (choristes), Allen Hoist (saxophone), Thomas Henning (trombone), Renaud Gensane (trompette), ici présents aux côtés de Johnny, en faisaient d’ailleurs partie.

À chaque instant, sans aucun moment d’ennui, on prend un pied immense à assister à cet Hallyday show plein de surprises et renouvelé pour de vrai. En écoutant (et regardant) les musiciens, ainsi que le chanteur tout ragaillardi et plein de pep’s.

Sa voix est aussi maîtrisée, féline et fougueuse que sur “Les rocks les plus terribles”. Cinquante années d’expérience scénique en prime, et la gnak viscérale identique. Le même amour pour la musique électrique rebelle, chevillé au corps et à son âme.

En totale connivence avec le roi du rock et du roll, Yarol Poupaud a su proposer à ce dernier une set list d’enfer. Celle-ci est constituée aux trois quarts de titres rapides.

Parmi les mégatubes interprétés, on trouve de vrais blues ou rocks : “Noir c’est noir”, “Le pénitencier”, “Fils de personne”, “Oh ! Ma jolie Sarah”, “La musique que j’aime”. Pas mal de raretés réellement « pas chantées depuis longtemps », telle une “Nadine” experte, aux cuivres démultipliés et fonçant à toute berzingue.

Des hits de nos Éternels Copains Américains d’Amérique : “Mystery Train” (« celle-là, je suis sûr qu’il y en a beaucoup d’entre vous qui ne la connaissent pas », © JH le 29 novembre dans le micro, après l’avoir interprétée), “Blue Suede Shoes”. Ainsi que “La fille de l’été dernier” (“Summertime Blues” en version française) d’Eddie Cochran, le Viktor Huganet de là-bas.

En intermède (par le groupe et les choristes uniquement) : “I Want To Take You Higher” et “Dance To The Music” (Sly & The Family Stone) mêlés. Soit un palpitant funk rock fantabuleux de dix minutes avec cuivres, harmonica (fidèle Greg Zlap) et chœurs devenus lead à gogo. Avec visuels psychédéliques (réussis) très JH 1966/1967.

Beaucoup de nouveautés : “Au café de l’avenir” à la Dick Rivers des années 2011/2016. Le zboingbonguesque “De l’amour”, avec son créateur Yodelice en invité, quatrième guitare. Chouettos “Mon cœur qui bat”, spécial feu de camp plein de bonnes vibrations. “Un dimanche de janvier”, qui n’est pas l’unique chanson du show, les médias généralistes faisant une fixette sur ce titre. Pour le final, “Te manquer”, habité et mélodramatique comme il faut.

Même “Allumer le feu”, monstruosité conçue par Zazie et Pascal Obispo en 1998, et “Je suis victime de l’amour” (qui aurait parié qu’un titre de l’album catastrophe “La peur” serait rejoué sur scène ?) deviennent de supers rocks endiablés.

Guitariste principal (et pro) des Wampas de 1992 à avril 2015, Philippe Almosnino apporte énormément. Dans la lignée de Vincent Palmer du groupe Bijou.

En apparence, de loin, on peut croire qu’un troisième guitariste n’est pas nécessaire. Eh bien, si : Philippe durcit (positivement) le ton musical du côté rocky. Tout en amenant de nombreuses subtilités à la guitare rythmique, à la steel guitar et au dobro.

Des ornements non superflus, où l’on sent toute la culture des années 1950 et 1960 du bonhomme : surf music, rockab’, cainetwouy là encore, hillbilly, blues, etc.

Le fait que Johnny interprète de nouveau “Ô Carole” vient sans aucun doute de l’impulsion nouvelle qu’amènent Yarol et Philippe. Depuis leur adolescence, ces deux musiciens sont des SuperFavinets de l’album “Les rocks les plus terribles”.

Ce titre de Chuck Berry parolée avec génie par Manou Roblin (très grand auteur féminin de rock) est volontairement placé en deuze dans la set list. Il met directement dans l’ambiance. Juste après “Rester vivant”, dantesque rock rhythm’n’blues carré à la Nino Ferrer (“Blues en fin du monde”, 1993), qui ouvre le show.

Concernant la tête de mort géante qui surplombe la scène : avant que le spectacle ne démarre, on dirait un accessoire en caoutchouc mastoc’ volé aux décorateurs du film “Spinal Tap” (« Hello Cleveland! »).

Eh bien, dès que le show démarre, ce machin imposant et incongru apporte un réel bonus visuel au spectacle. Il a même ses cinq minutes de gloire durant “Fils de personne” (descendant deux mètres au-dessus de JH).

C’est aussi, on parie, un pied de nez moqueur aux personnes de générations successives qui, depuis 1960, donnent JH pour dépassé ou moribond.

Clin d’œil involontaire à la scène “Rock&Roll Friday”, cette tête de Skeletor fait aussi penser au logo “Mutant Love” des Hellboys (le groupe de Nikola Acin & Yarol).

Rendez-vous de nouveau en fosse debout (celle à 38 et 45 €) les 2 et 3 février 2016 à Bercy.

François Guibert
(17 janvier 2016)

N.B. : à moins que l’équipe Warner soit d’une inconscience absurde, il est très probable (si on est logique) qu’il y aura un album (et DVD) live de cette tournée. L’idéal serait de l’enregistrer les 2 & 3 février à Bercy.

Ne surtout pas commettre l’erreur faite pour “On Stage” (2013) : assembler de façon foutraque, en prenant en plus des captations de “mauvais soirs”, les morceaux issus de différentes dates (et sur plusieurs mois).

Il n’y a aucune âme, pas d’unité ni de cohérence dans ce double CD oubliable “On Stage”. Alors que la tournée 2012/2013 était sensationnelle.

Pour le live “Born Rocker Tour” (CD/DVD) à Bercy, c’était le concert du dimanche 16 juin 2013 qu’il fallait graver pour l’éternité. Ce soir-là, tout s’enchaînait parfaitement, avec une magie totale, à partir de “Nashville Blues” (qui a tout décoincé) jusqu’à “Quand on a que l’amour”. Surtout pas celui du samedi 15 juin avec sa cohorte d’invités plus qu’encombrants, qui ralentissent le show. Et qui de plus n’apportent rien, à part de l’ennui.

••••••••

Image

Voix, showman : Jean-Philippe.
Guitares : Yarol Poupaud, Philippe Almosnino Robin Le Mesurier.
Basse : Laurent Vernerey.
Piano : Alain Lanty.
Claviers, orgue : Jean-Max Méry.
Harmonica : Greg Zlap.
Batterie : Geoff Dougmore.
Saxophones : David McMurray, Allen Hoist.
Trompette : Renaud Gensane.
Trombone : Thomas Henning.
Choristes : Stefan Filey, Rycko Filey, Amy Keys, Carmel Helene.


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Jeu 21 Jan 2016 11:30

Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Jeu 21 Jan 2016 14:49

Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Sam 23 Jan 2016 13:28

Montpellier (34), vendredi 22 janvier 2016


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Jeu 28 Jan 2016 20:33

PHILIPPE ALMOSNINO, 27 janvier 2016

(© Carmel Helene, JH choriste)


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Sam 06 Fév 2016 13:24


Image


En écoute :


• Concert intégral (27 mn) de LAST TRAIN ("The Holy Family")
le mardi 2 février 2016 à Bercy :

http://www.youtube.com/watch?v=nmgvnFeAwik


Image


• Concert intégral (146 mn) de JOHNNY HALLYDAY
le mardi 2 février 2016 à Bercy :
http://www.youtube.com/watch?v=GB2veLLGf-Q


• "DEGAGE" par JOHNNY HALLYDAY
le mardi 2 février 2016 :

http://www.youtube.com/watch?v=WSjlcIyiVGQ


Image


• Concert intégral (27 mn) de LAST TRAIN ("The Holy Family")
le mercredi 3 février 2016 à Bercy :

http://www.youtube.com/watch?v=m2kzqN1yMIc


Image


• Concert intégral (148 mn) de JOHNNY HALLYDAY
le mercredi 3 février 2016 à Bercy :

http://www.youtube.com/watch?v=u52SORTke5k


• "DEGAGE" par JOHNNY HALLYDAY
le mercredi 3 février 2016 :

http://www.youtube.com/watch?v=FEcv2tefuVw


Image


Tous les rocks et les rhythm'n'blues, tubes ou pas,
versions live des 2 et 3 février 2016,
seront aussi mis en ligne séparément
sur YouTube à partir de mi-février.



Image
Image
Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Dim 21 Fév 2016 20:36

Bercy, 2 février


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede cuddles le Mar 23 Fév 2016 20:41

Allez,zou,direction le Millésium a Epernay pour aller voire Philippe...... ;-) :]

Et Johnny aussi...... :gene:
Avatar de l’utilisateur
cuddles
 
Inscription: Sam 21 Avr 2012 12:01
Localisation: La Champagne

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede HELLBOYS & NAAST Fan le Mer 02 Mar 2016 22:54

© GREG ZLAP, mardi 2 mars, 21h25, Brest


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
HELLBOYS & NAAST Fan
 
Inscription: Sam 27 Sep 2008 16:09

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Lun 07 Mar 2016 15:06

• Extrait de la réponse à la question sur LES WAMPAS :

« (…) Là, ils ont un nouveau guitariste qui est super. »
(© PHILIPPE ALMOSNINO)



• PHILIPPE ALMOSNINO et YAROL POUPAUD interviewés par LUDOVIC EGRAZ l'aprèm du 2 février à Bercy. Trois pages de questions/réponses (avec photos prises ce jour-là)

+ une page de toutes les guitares de Yarol (avec leurs noms) sur ce spectacle

+ une page de toutes les guitares de « Phil Almos » (© JH sur scène).

Le reste du magazine, c'est des guitaristes hard rockers, internationaux (Joe Banonassamomamossa, etc.).


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Mer 09 Mar 2016 21:19

Barcelone, mardi 8 mars.


Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Sam 12 Mar 2016 22:43

Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

Re: PHILIPPE ALMOSNINO, guitariste de JOHNNY HALLYDAY 2015/2

Messagede GUIBERT FRANCOIS le Mar 22 Mar 2016 22:46

PHILIPPE ALMOSNINO, JEAN-PHILIPPE, ROBIN LEMESURIER,

mardi 22 mars 2016, 21h30, Zénith de Rouen.

(© Photo : Greg Zlap)

Image
Site 2017 sur MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

Site 2017 sur HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/
Avatar de l’utilisateur
GUIBERT FRANCOIS
 
Inscription: Ven 11 Oct 2002 13:00

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Wampas ont inventé le Rock'n'Roll

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 9 invités

cron